Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bon il faut bien le dire l’année a été assez frustrante : bonne course (à mon niveau s’entend) à Bischwiller, puis blessure finalement bien guérie grâce aux talents de Guillaume, puis à la ramasse en course à pied à Malterdingen… bref.

Donc direction Gerardmer ce dimanche. Sur place, pas de grande surprise… la météo est menaçante mais on s’y attendait. Le retrait des dossards est super rapide, l’accueil toujours aussi chaleureux. J’ai tout le temps qu’il faut… pour me poser des questions existentielles concernant tel ou tel aspect d’équipement. 80% des triathlètes alsaciens ont fait le déplacement pour le XL, le CD ou le découverte donc forcément on rencontre du monde. C’est ça aussi Gerardmer.

Bref, départ donné à 13h30 pile pour 1500m de natation. L’eau du lac est bonne. Avec plus de 600 partants le départ natation est toujours un peu rock and roll (ou death metal selon comment on se place) mais cette fois le début se passe étonnamment bien. Un resserrement à lieu après 253,2m env. et bam, coup de poind dans les lunettes… bon ok. J’ai du mal à trouver de bons pieds et j’ai l’impression que ma trajectoire est un peu chaotique. A force de chercher le bon pied je ne vois pas le temps passer… 1500m bouclés en 23’41 (90e temps). Pas génial mais ça me va.

Transition ràs est c’est parti pour 35km de vélo. Les trois passages dans la Rayée passent presque comme une lettre à la poste, j’ai joué la carte de la prudence au niveau développement (36x25). Je descends visiblement un peu mieux que mes petits camarades…

Petite frayeur au 3e tour, avant d’attaquer un enchainement de virages dans une portion étroite : je m’apprête à "overlaper" un mec … il roule au milieu et je crie « attention » pour qu’il se déporte un peu à droite… manque de bol il se déporte à gauche… donc sortie de route accompagnée de quelques noms d’oiseaux. No stress je continue sur le bas-côté de la route, presque comme si de rien était, et reprends le bitume après une quinzaine de mètres. Bon pas de chute, grand max. 5sec de perdues….  Tutti va bene, j’arrive à T2 après 01:29’’24 de roulage, en 112e position. A posteriori je valide à 100% le choix des Zipp 404 sur ce parcours et dans ces conditions.

Reste le plus compliqué pour moi, à savoir les 10,5km de càp. Je me fais doubler mais je reste régulier, autour de 5’/km. Je crois que je n’ai jamais aussi peu souffert sur un 10 kil, ce qui est à la fois bien et pas bien. Je boucle la càp en 53’09, ce qui fait un temps final de 2:49’43 (161e/617)… pas mon meilleur chrono mais un de mes meilleurs classements sur cette course. Ok il y a encore du travail à faire en càp...

Last but not least, big up à Gary pour les super photos et à tous ceux et celles qui m'on encouragé... même si je n'ai pas capté tout le monde ;)

Tag(s) : #Compets
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :